Budget 2023 : le sénégal table sur plus de 6000 milliards
1 juillet 2022

Budget 2023 : le sénégal table sur plus de 6000 milliards

Budget 2023 : le sénégal table sur plus de 6000 milliards

Arrêté à 5 556,7 milliards FCFA en 2022, le Budget du Sénégal devrait dépasser les 6 000 milliards FCFA en 2023.

D’après Le Soleil, l’information émane du Ministre des Finances et du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo, qui passait devant les parlementaires, ce jeudi 30 juin, à l’occasion du débat d’orientation budgétaire de 2022.

Ainsi, de 2 452 milliards FCFA en 2012, le Budget du pays sera triplé, en l’espace d’une décennie. Une forte progression qui, selon le Ministre des Finances, en dit long sur les ambitions du Chef de l’Etat et de son Gouvernement.

De manière plus détaillée, Abdoulaye Daouda Diallo renseigne que la tendance haussière du budget est gagée sur les performances liées aux réformes engagées depuis 2012 dans le cadre de la gestion des finances publiques et du renforcement des bases structurelles de l’économie.

Ce, à travers notamment la mise en œuvre du PSE, qui a permis la réalisation d’importantes infrastructures sociales, mais aussi des programmes structurants de construction d’infrastructures économiques stratégiques, en particulier, dans les secteurs des transports et des services énergétiques, qui doivent servir de base pour soutenir la croissance.

Ce qui, poursuit-il, s’est traduit par des progrès appréciables, notamment le relèvement du revenu per capita, c’est-à-dire le revenu national brut divisé par le nombre d’habitants, qui est passé de 1 238 dollars US en 2015 à 1 467 dollars US en 2020 (par convention, cet indicateur est calculé en dollars US pour faciliter les comparaisons internationales).

Au même moment, le Ministre fait noter que le taux de pauvreté a baissé de cinq points, passant de 42.8% en 2011 à 37.8% en 2018/2019. Même chose pour ce qui est de la lutte contre la l’extrême pauvreté où les résultats sont encore plus encourageants, avec un taux passé de 12.2% en 2011 à 6.8% en 2018/2019.

Prev Post

Ziguinchor: Pourquoi les mineurs arrêtés lors de la manif’ du 17 juin ne sont toujours pas jugés

Next Post

[Focus] : Reculade ou repli stratégique : La stratégie de Yewwi Askan Wi passée à la loupe

post-bars