Ziguinchor: Pourquoi les mineurs arrêtés lors de la manif’ du 17 juin ne sont toujours pas jugés

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:JUSTICE
You are currently viewing Ziguinchor: Pourquoi les mineurs arrêtés lors de la manif’ du 17 juin ne sont toujours pas jugés
Ziguinchor: Pourquoi les mineurs arrêtés lors de la manif’ du 17 juin ne sont toujours pas jugés
Guy Marius Sagna et Cie sont les plus chanceux. Eux, qui ont finalement humé l’air de la liberté depuis mardi dernier pour des faits de participation à une manifestation non autorisée et actions diverses. Ce, lors de la manifestation interdite organisée par les leaders de la coalition Yewwi Askan Wi (YAW), le 17 juin dernier. 
 
En effet, dans ce dossier, des mineurs ont été également arrêtés. Et, ils devaient comparaître devant la juridiction compétente depuis mercredi 29 juin dernier. 
 
Cependant, leur procès a été renvoyé puisqu’il y a eu «un problème de vérification de leur état civil », informe une source proche de l’affaire. Du coup, ils ont été renvoyés au 20 juillet prochain. Ces prévenus sont actuellement confiés à l’Aemo afin qu’ils ne restent en prison.
Ces mineurs, au nombre de 5 (avec 2 de la Guinée Bissau et 3 autres venus de Touba), sont des marchants ambulants à Ziguinchor.