Incendie à l’hôpital de Tivaouane : La LSDH demande à l’Etat de sanctionner les coupables
27 mai 2022

Incendie à l’hôpital de Tivaouane : La LSDH demande à l’Etat de sanctionner les coupables

La ligue sénégalaise des droits humains a réagi suite au décès de 11 nouveau-nés dans un incendie   survenu au service de néonatologie de   l’hôpital Mame Abdou Aziz Sy de Tivaouane.
 
Dans un communiqué rendu public, la LSDH dit « halte à la récurrence des terribles drames dans les centres de Santé ». Selon le président Alassane Seck, il n’y a « rien de nouveau sous nos cieux assurément. En effet, les mêmes causes produisent nécessairement les mêmes effets, les mêmes commentaires. Pour autant ça continue ! »
 
Au regard de tout cela, il demande à ce que « des mesures idoines soient prises pour éradiquer de tels catastrophes qui commencent à être trop fréquents dans nos hôpitaux au Sénégal ».
 
Ainsi, la LSDH tient à présenter ses sincères condoléances aux familles de ces malheureux bébés nés et morts sans avoir grandi. « Ces terribles drames dont la récurrence a fini d’installer le désarroi au niveau des populations interpellent particulièrement nos autorités administratives et judiciaires » lit-on dans le document.
 
Toutefois, « la LSDH invite l’Etat du Sénégal à ouvrir une enquête indépendante afin de déceler toutes les fautes ou négligences constatées dans les activités des centres hospitaliers afin de sanctionner les coupables et endiguer définitivement cette série macabre ».
Prev Post

Keur Massar : commerçants, marchands ambulants et populations en colère contre les pouvoirs publics

Next Post

Tivaouane : le grand danger qui guette les mamans des onze bébés décédés

post-bars

Related post