L’année scolaire débute lentement à l’université Cheikh Anta Diop. Les étudiants rejoignent à compte goutte