Ziguinchor : Polémique autour du Kankouran entre le Préfet et un Notable de Boucotte

L’interdiction du kankouran dans la ville de Ziguinchor sème une polémique entre le préfet et un notable du quartier de Boucootte. Selon Afrang Antoine Mané : « j’avais adressé une demande d’autorisation au préfet de la ville de Ziguinchor par écrit, mais ma missive est restée sans suite. Le vendredi, je me encore déplacé pour les mêmes causes, il m’a sèchement rétorqué que ma demande même sans Kankouran, ne sera pas autorisée. C’est en ce moment que je lui ai fait savoir que certains sortent leurs enfants de la circoncision avec kankouran et sans autorisation. Je trouve cette attitude du préfet comme un manque de respect à la culture casamançaise», s’est-il offusqué.

En effet, Arafang est ses parents sont plus que jamais déterminés à défier l’autorité ce dimanche 16 septembre 2018, au nom disent-ils de leur culture et tradition.

Face à la presse, ce samedi, le notable Afrang Antoine Mané a montré toute sa détermination à faire sortir le vrai génie-protecteur des initiés, à travers un dianbadon sans kankouran avec ou sans autorisation du préfet. Ce, en dépit de tout ce qui adviendra. Affaire à suivre…
Pape Ibrahima DIASSY (Ziguinchor)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils