Réhabilitation de 4 stades nationaux : Plaidoyer pour une maintenance anti-délabrement… (Senego TV)
29 juin 2022

Réhabilitation de 4 stades nationaux : Plaidoyer pour une maintenance anti-délabrement… (Senego TV)

Réhabilitation de 4 stades nationaux : Plaidoyer pour une maintenance anti-délabrement… (Senego TV)

« La Finance au service du développement durable : La finance durable enjeux et finalité ». Tel est le thème du Colloque international que l’Institut Supérieur de Finance (ISF) a initié pour célébrer son 20ème anniversaire cette année. La cérémonie d’ouverture des travaux de cette rencontre de deux (2) jours (les 28 et 29 juin 2022) s’est tenue, ce mardi, à Dakar. Elle a été présidée par le Conseiller technique du ministre des Finances et du Budget, Monsieur Mamadou Ndiaye, par ailleurs, co-parrain du colloque, en présence de Monsieur Papa Diallo, Directeur général de l’ISF, du ministre chargé du Budget, Monsieur Ibrahima Sarr, du Dr Thierno Thioune, maître de conférences assimilés et directeur du Centre de recherche économique appliquée (CREA), du Professeur Mamadou Moustapha Kassé, Professeur titulaire des universités, doyen honoraire de la FASEG et Président du comité d’orientation pédagogique et scientifique de l’ISF et du comité scientifique dudit colloque, entre autres.

« Mettre en exergue la situation de la finance durable et d’apprécier les stratégies d’investissement et la politique de croissance au Sénégal »

Organisé par l’ISF, en collaboration avec le Laboratoire d’analyse de recherche et étude du développement (LARED), le Centre de recherche économique appliquée (CREA) et la FASEG de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, cette grande rencontre de dialogue entre acteurs soucieux des enjeux sociétaux et environnementaux a pour but de mettre en exergue la situation de cette forme de finance durable et d’apprécier les stratégies d’investissement et la politique de croissance au Sénégal dans une logique de développement durable attrayante pour des investisseurs. En effet, elle est pour l’ISF un motif d’encouragement à « redoubler d’effort et de courage ».

Sept sous thèmes seront développés par des spécialistes

C’est pourquoi, des spécialistes de haut niveau, venus d’un peu partout à travers le monde, vont partager leurs connaissances. Sept (7) sous thèmes seront développés, à savoir : « Développement durable : enjeux et finalité » ; « Finance durable concept, définition et éléments stratégiques » ; « La problématique de la mise en œuvre des mécanismes du financement durable : quel modèle pour la zone UEMOA » ; « Les Banques centrales face aux enjeux de la finance durable » ; « Mise en place des critères IRS, complexité du choix des critères et de leur monitoring : partage de d’expérience » ; « Le label IRS et l’accès des entreprises aux financements » ; et enfin, « ESG et Enjeux de la gouvernance des financements de la sphère publique ».

La nécessité de « revoir et repenser l’économie et la finance pour le bien-être de la société »

Initié pour « faciliter les échanges, coordonner les efforts sur les initiatives et les approches de la finance durable », le Directeur général de l’ISF explique que la tenue de ce colloque est liée à l’évolution de l’économie mondiale surtout dans le domaine de la finance qui est en train de s’étendre dans d’autres domaines.

Selon Papa Diallo, les questions environnementales se posent au niveau international. Et là, il est question de comment faire pour mettre la finance au service de l’environnement de manière plus  globale. D’où la nécessité, pour lui, de « revoir, repenser l’économie, la finance pour le bien-être de la société ».

A ce titre, il renseigne que l’ISF, en tant qu’institut de formation, doit pouvoir « former des hommes et des femmes afin qu’ils puissent s’approprier des nouveaux outils dans le domaine de la finance par rapport aux mutations en cours ».

« Aujourd’hui, il est indéniable que l’ISF apporte une contribution appréciable à la formation pointue des spécialistes de la finance »

Le représentant du ministre des Finances et du Budget, pour sa part, après avoir adressé les encouragements du ministre Abdoulaye Daouda Diallo au Dg de l’ISF pour « son engagement et sa persévérance », est revenu sur la nécessité pour cet institut d’apporter des formations qui sont en adéquation avec cette forme de finance. « Aujourd’hui, il est indéniable que l’ISF apporte à côté des universités, des centres de recherche et instituts spécialisés une contribution appréciable à la formation pointue des spécialistes de la finance dans notre sous-région », a fait savoir Mamadou Ndiaye.

ISF, un établissement d’enseignement supérieur reconnu et agréé par l’Etat du Sénégal

A rappeler que l’Institut Supérieur de Finance (ISF) est un établissement d’enseignement supérieur reconnu et agréé par l’Etat du Sénégal par autorisation n°3918/ME/DES du 19/07/2001 et habilité à délivrer des Diplômes de Licence (Bac+3) et de Master (Bac+5) sous le numéro N°RepSen/Ensup-Priv/HA/071-2021. Sa création découle de l’ambition de « relever les défis auxquels notre environnement économique et financier a été confronté à la suite des changements profonds et continus qui s’opèrent de manière dynamique, dans le cadre de la mondialisation et la financiarisation de l’économie ».

En plus des formations diplômantes, l’ISF propose des formations courtes sous formes de formations modulaires (Certification professionnelle) ; formations à la carte ; séminaires ordinaires ; séminaires-ateliers et voyages d’études.

La rencontre a également enregistré la présence du représentant du ministre de l’Environnement et du Développement durable, de la représentante du directeur national de la BCEAO, de professeurs émérites, des étudiants, entre autres.

Prev Post

Un agent du Tribunal de Thiès auditionné pour homosexualité sur un garçon

Next Post

Regain de tension politique : Les Associations de presse alertent et appellent à une Concertation nationale

post-bars

Related post