C’est désormais officiel. La caution pour participer à l’élection présidentielle a été fixée à 30 millions. La décision a été prise hier lors d’une rencontre entre le ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye et une partie des acteurs politiques selon Les Echos.

Les plus représentatifs de l’opposition ayant boycotté. Désormais donc chaque candidat devra chercher 50 000 parrains et débourser la rondelette somme de 30 millions F cfa. Les candidats qui auront 5% des voix seront remboursés, les autres perdront cette belle manne.

APPELEZ-NOUS