Politique : Abdoul Mbaye tacle encore le conseil constitutionnel

Le président du  Conseil constitutionnel piétine le droit, c’est la conviction de  Abdoul Mbaye,  patron du parti l’Alliance pour la citoyenneté et le travail (ACT),  candidat recalé à l’élection présidentielle.

L’ancien Premier ministre estime que le parrainage  invalide injustement les candidats.

Pendant ce temps, le Conseil constitutionnel  publie la liste provisoire. Seulement,  Cinq (5) candidats ont été retenus parmi les 7.

 

ANNONCES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils