Parce qu’elle ne voulait pas faire l’amour, un homme poignarde à mort sa femme

Vingt (20) ans de réclusion criminelle avec une peine de sûreté des deux tiers, c’est ce qui a été prononcée hier contre Franck Savoia, qui a comparu devant la Cour d’Assises de l’Yvonne, en France, pour le meurtre de sa femme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils