La vie n’offre pas toujours de meilleures conditions d’existence. Elle est souvent dominée par des situations dramatiques ou insupportables. C’est ce que semble vivre ou connaître les populations de Matam qui ont manifesté ce lundi.

Ces dernières, très frustrées, exigent du président de la République, Macky Sall, le respect de ses promesses. Surtout, celles consistant le bitumage de la route de Dandé Maayo, c’est-à-dire, de Nawel à Demankani.

Ainsi, elles regrettent l’insuffisance des structures sanitaires, le manque d’infrastructures scolaires, l’absence dans certains villages, d’électricité et d’eau.

Leral

APPELEZ-NOUS