L’arrêté Ousmane Ngom traité en justice par Me Assane Dioma Ndiaye

Me Assane Dioma Ndiaye a saisi, à travers un communiqué, la chambre administrative de la Cour suprême du Sénégal. La cause : faire un recours pour « excès de pouvoir » contre l’arrêté de Ousmane Ngom interdisant les manifestations politiques eu centre-ville de Dakar.

 

Un recours introduit suite à « l’écoulement du délai équivalent à un rejet implicite de la demande d’abrogation dudit arrêté pour illégalité manifeste dont la réception a été confirmée par correspondance du Ministre de l’intérieur en date du 16 Février 2018 », rapporte Apanews.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils