Back To Top

6 juillet 2022

Hausse des prix : L’Etat menace encore les commerçants

Hausse des prix : L’Etat menace encore les commerçants

Malgré les efforts consentis par l’Etat en renonçant à 67 milliards Fcfa de taxes, l’inflation des prix se poursuit. Et la population impuissante, est exaspérée de voir le coût de la vie augmenter sans que le pouvoir d’achat n’en fasse autant.

Pour stopper la spéculation, la Direction du Commerce intérieur menace les commerçants. « Tout commerçant pris en train de faire de la pure spéculation sera sanctionné », a prévenu Oumar Diallo, directeur du commerce intérieur. A l’en croire, rien ne justifie un certain niveau de prix observé sur le marché. D’autant plus que, dit-il, des stocks couvrent largement les besoins de la Tabaski avec 28 000 tonnes pour l’oignon et 9000 tonnes pour la pomme de terre.
Il signale que des équipes de contrôle sont déployées sur le terrain pour traquer les commerçants récalcitrants.

Une menace vaine si l’on sait que l’Etat a déjà capitulé depuis longtemps face aux commerçants qui font la loi sur le marché.

Prev Post

Naval Infantry Leaders Symposium de Dakar : les problématiques et enjeux maritimes et fluviaux au menu des discussions

Next Post

Université : L’appel d’Oumar Pène aux étudiants

post-bars
Mail Icon

Newsletter

Get every weekly update & insights