Pour Habib Bèye, il n’y a pas de raison pour que le Sénégal ne dépasse pas les phases de poule de la Can 2019 qui démarre ce 21 juin. Invité de l’émission Rfm matin ce mercredi 12 juin, l’ancien défenseur des Lions du Sénégal confie qu’il « faudrait vraiment qu’il y ait un cataclysme, une catastrophe pour que le Sénégal ne sorte pas des phases de poules ». Car, explique-t-il, avec la nouvelle configuration, les deux premières équipes de chaque groupe se qualifient, en plus des quatre meilleures troisième.

Par ailleurs, revenant sur l’équipe des Fennecs d’Algérie dans le même groupe que le Sénégal, le consultant de Canal + estime qu’il ne faut pas avoir peur de l’Algérie qui regroupe des joueurs comme Riyad Mahrez, Brahimi. « Si vous êtes le Sénégal, est-ce que vous avez peur de l’Algérie ? Il faut considérer cette équipe, il faut la respecter, mais lorsque vous êtes le Sénégal et que vous avez cette qualité là à l’intérieur de votre effectif, vous ne pouvez pas avoir peur de l’Algérie ».

APPELEZ-NOUS