Démissions, arrestations… : c’était chaud au Soleil, le DG Yakham Mbaye accusé de vol
5 août 2022

Démissions, arrestations… : c’était chaud au Soleil, le DG Yakham Mbaye accusé de vol

Personnel gazé, onze agents arrêtés, deux démissions : c’est le bilan de la journée d’action initiée hier, jeudi, au sein de l’entreprise par le collège des syndicats du journal Le Soleil. Celui-ci dénonce la gestion du directeur général du média d’Etat, Yakham Mbaye. «Il est en train de piller Le Soleil. Il vole et ne se cache plus», accuse le journaliste et syndicaliste Ndiol Maka Seck dans les colonnes du quotidien Les Echos de ce vendredi.

A preuve, le syndicaliste révèle que leur directeur général a récemment attribué, dans des conditions douteuses, selon lui, des marchés  de véhicules, de matériel informatique et de mobilier de bureau. «Plus de 200 millions ont été ainsi dépensés sans tenir compte de l’état des finances de notre entreprise et sans aucun respect des dispositions du Code des marchés publics. Il prétexte la guerre en Ukraine pour agir impunément et acheter sans passer d’appel d’offres», martèle Ndiol Maka Seck.

Ce dernier ajoute : «Depuis l’arrivée de Yakham à la tête de la SSPP Le Soleil, en fin décembre 2017, c’est le chaos qui a fini de s’installer. Il est venu avec un ami d’enfance qu’il a directement propulsé directeur de l’imprimerie puis conseiller spécial en cumul de sa première fonction. Ce qui fait de cette personne le plus gros salaire de l’entreprise après le directeur général et son adjoint alors même qu’il n’a aucune qualification requise pour ce poste.»

C’est pour «mettre fin aux agissements de Yakham Mbaye et de ses complices qui pillent depuis des années Le Soleil» que les syndicalistes de l’entreprise sont mobilisés. Leur rassemblement d’hier a été fortement réprimé par les forces de l’ordre. Le personnel a été gazé et onze agents ont été arrêtés et détenus à la gendarmerie de Thiong.

Ce mouvement a provoqué les démissions du directeur adjoint de la rédaction, El Hadji Ibrahima Thiam, et du directeur adjoint des rédactions, Sidy Diop.

Les syndicalistes du Soleil entendent remettre le couvert avec «des actions concrètes d’envergure et stratégiques pour arrêter Yakham Mbaye et sa bande». Quitte, disent-ils, à y laisser leurs vies. Ils ont déposé un préavis pour entamer une grève illimitée.

Prev Post

Pape Diop : Les leçons d’une dégringolade

Next Post

La Cojer de Kanel dénonce un acharnement contre le Fouta

post-bars

Related post