Bac général 2022 : 147 673 candidats enrôlés, selon le directeur de l’Office du Bac
13 juillet 2022

Bac général 2022 : 147 673 candidats enrôlés, selon le directeur de l’Office du Bac

Bac général 2022 : 147 673 candidats enrôlés, selon le directeur de l’Office du Bac
Les épreuves du  Baccalauréat 2022 vont débuter demain jeudi. Selon les informations du directeur de l’Office de Bac, Socé Diop, les candidats sont au nombre de 150 925, cette année. Soit une baisse de 6 401 candidats comparés à l’année dernière. Le pourcentage des candidats issus du public est de 52,69 %. Pour les candidats libres, ils représentent 16,95 %.
 
D’après M. Diop, tout est fin prêt pour une bonne organisation, car la dernière étape qui consistait à mettre en route les présidents de jury est en cours. ‘’Elle est presque achevée d’ailleurs, parce que certains présidents de jury doivent venir de Ziguinchor pour siéger à Dakar, sinon tous les autres sont déjà en route’’, rassure-t-il  sur les ondes d’iRadio.
Interpellé sur le contexte de la campagne électorale et de la saison des pluies, il estime qu’il n’y a aucun inconvénient. ‘’Pour la saison des pluies, nous sommes quand même habitués, parce que depuis 2021, on organise le Bac au mois d’août-septembre et cette année, on est au mois de juillet. On a déjà gagné un mois par rapport aux autres années’’, dit-il.
 
‘’Pour ce qui est de la campagne électorale, des acteurs sont concernés par l’examen. Ils sont relativement concentrés sur leur sujet et peut-être s’ils doivent s’occuper de la campagne, ce sera après, mais pas pour l’instant’’, ajoute-t-il.
 
 Et de conclure : ‘’On a 481 jurys. Sur ces 481 jurys, c’étaient les jurys du Baccalauréat technique et donc, c’est le reste qui compose le Baccalauréat général. Pour le nombre de candidats, nous sommes à 150 925, dont 3 252 étaient du Baccalauréat technique et les 147 673 qui font le Baccalauréat général.’’
Prev Post

Tottenham: Le numéro de Pape Matar Sarr dévoilé

Next Post

Campagne électorale : Les femmes cadres de BBY appellent leurs militants à la paix et à la retenue

post-bars