Foot Ballon d’or 2019 : la quatrième place de Sadio Mane alimente la polémique

Le classement du Ballon d’Or 2019 dévoilé le lundi 2 décembre au théâtre du Châtelet (Paris, France) lors d’une soirée animée par Didier Drogba suscite des débats.

Quatre ans après son dernier sacre, l’Argentin Lionel Messi, est lauréat pour la 6e fois du Ballon d’Or décerné par le magazine France Football, en devançant le Néerlandais Virgil Van Dijk et le Portugais Cristiano Ronaldo.

En effet, la 4e place attribuée au Sénégalais Sadio Mane fait débat, puisque l’ancien Messin a été co-meilleur buteur de la Premier League avec 22 (réalisations), sans avoir (tiré) un seul pénalty, vainqueur de la Ligue européenne des Champions, de la Supercoupe d’Europe, vice-champion d’Angleterre et vice-champion d’Afrique.

Beaucoup de gens estiment que le joueur africain n’est pas « trop sexy » aux yeux des jurés qui ont désigné le Ballon d’Or 2019, non sans ajouter que « face à la tyrannie de l’industrie du sport et autres grosses marques qui l’ont investi, on ne pouvait en attendre moins de ce vote ».

C’est une déception pour beaucoup d’Africains après la publication des résultats du Ballon d’Or. Sur son compte Twitter, Habib Beye, ancien international Sénégalais et consultant chez canal plus a déclaré : « Si Sadio Mané n’est pas élu Ballon d’Or, c’est parce que c’est un Africain. Vu la saison qu’il a réalisée, le voir à la 4e place est un scandale pur et simple ».

Fier de Sadio Mané qui a porté haut les couleurs de son pays, le chef de l’Etat Macky Sall a remonté le moral de son compatriote : « Mon cher Sadio. Par ma voix, le Sénégal vous exprime ses encouragements et ses félicitations pour cette place dans le quatuor du Ballon d’Or 2019. L’exemple d’abnégation et de persévérance qui a été votre crédo vous permettra, nous en sommes sûrs, de conquérir ce trophée… ».

Tout compte fait, le Soleil retient que « mériter n’est pas toujours gagner ».

YSKL