Sortie de Moustapha Diakhaté contre le Panel de l’Apr : La réponse salée d’El Sarr

Moustapha Diakhaté honorable, on peux bénir et partager vos écris à chaque fois que vous décidez de faire de votre page une tribune pour parler de notre parti.

Oui la pertinence de ce panel peut être débattu et voir remise en cause.
Sauf que moi j’ai un problème avec vos prises de paroles et vos leçons d’une rare pertinence!

Honorable, vous venez de pointer des dysfonctionnements qui remontent à plus de 10 ans. Vous étiez où? Qu’aviez vous fais par le passé pour que la CCR ou les autres structures de notre parti puissent jouer pleinement et dignement leurs rôles?

Honorable, pendant tout ce temps où vous étiez à la tête du groupe parlementaire vous étiez aphone!
Dieu sait que vous étiez à une station où bcp de choses aurez pu changer de par votre influence et de par votre proximité avec le Président de notre parti.

Vous auriez essayé, le Président ne vous auriez pas écouter et vous auriez dénoncer, on aurait pas du mal à croire à votre bonne foi.

Vous savez chez grand frère, n’ayez pas l’impression de subir à nouveau des attaques personnelles. Loin de là, il se trouve que votre parole perfide aujourd’hui à l’image de ce parolier foudroyé par le réveil brutal qui lui renvoi en dehors des arcanes du pouvoir.

que tout d’un coup, votre ivresse s’est dissipée et soudain vous voyez juste et net. Ainsi est né un nouveau Moustapha.

Enfin heureux de vous voir de retour dans le monde des « lucides » tout en espérant vous y retrouver encore longtemps!

Soudain l’action du gouvernement est discutable, les choix du chef de l’Etat encore beaucoup plus. Oui cette action vous le faites trop bien!

Vous le faites tellement bien que l’on pourrait être amener à se demander, si en réalité la seule véritable erreur que le président Macky Sall aurait commis n’était il pas de voir avoir mis au cœur de nos institutions.

Peut-être que vous seriez d’un plus grand intérêt pour la nation depuis 2012 avec un ordinateur dernière génération doublée d’un bon débit d’internet.

Une vérité est toujours bonne à dire, c’est ce que vous êtes entrain de vous efforcer à faire. Mais pour ne pas courir le risque de la vider de tout son sens, elle devra être dite à la bonne heure et au bon endroit. Ce qui me laisse perplexe sur votre bonne foi.