Affaire Boughazaly : « Nous devons gouverner de la manière la plus sobre », selon Diouf Sarr

Le député Seydina Fall alias Bougazelli est dans le collimateur de la justice. Le responsable de l’Alliance pour la république (Apr), parti présidentiel, est cité dans une affaire de faux billets, estimés à des milliards.

Invité de l’émission Jury du dimanche, le ministre de la Santé et de l’Action Sociale a été interpellée sur cette affaire qui fait les choux gras de la presse depuis jeudi dernier. Abdoulaye Diouf Sarr a, d’emblée, rappelé la gouvernance sobre et vertueuse à laquelle avait appelé le chef de l’Etat ses collaborateurs dès son accession à la magistrature suprême.

Concernant le cas du député Seydina Fall, le ministre d’indique que le président de la République avait soutenu qu’il ne protégera personne.

« Sur cette affaire, la justice est en branle. Il faut respecter la procédure judiciaire. Nous devons gouverner de la manière la plus sobre et la plus vertueuse », déclare-t-il.

Avant d’ajouter : « La justice doit faire son travail et quand la justice fait son travail, nous ne devons pas anticiper le procès et prendre position par rapport aux résultats de ce qui est en cours en termes d’enquête ».