Affaire Bougazelli : La surprenante intervention de Moustapha Diakhaté

Comme à son habitude, l’ancien député Moustapha Diakhaté, démis récemment de ses fonctions de ministre conseiller n’a pas dérogé à sa règle, s’exprimer sur toutes les actualités. Et le cas de Seydina Fall dit Bougazelli sur l’affaire de trafic de faux billets ne l’a encore moins échappé.

Sur sa page Facebook, Moustapha Diakhaté, a tenu à avertir les langues biens perdues dans son post intitulé « Affaire Seydina Fall Bougazelli : éviter les généralisations excessives. »

« C’est une facilité déconcertante de considérer que, lorsqu’un responsable d’un parti politique est mis en cause, à tort ou à raison, son groupe tout entier ou la classe politique est coupable. Une faute ou un succès d’une personne ne peut être imputé à son groupe politique, ethnique, confessionnel ou socioprofessionnel », s’indigne t-il.

Poursuivant son argumentaire, monsieur Diakhaté n’a pas manqué la « presse sénégalaise » qui selon lui, mène une rumeur « selon laquelle le chef de l’Etat serait en colère contre son poulain ».

« De même, c’est tout aussi étonnant que des camarades de l’APR puissent s’acharner sur Monsieur Seydina Fall jusqu’à distiller, dans la presse et dans les réseaux, une rumeur selon le Président de son Parti, par ailleurs Président de la République serait « très déçu » de Bougazelli. »

Concluant ainsi, « l’essentiel est que la justice fasse la lumière, toute la lumière sur cette affaire et que Monsieur Seydina Fall paie s’il a fauté. »