Bruges : La foudre s’abat sur Mbaye Diagne après son penalty raté « C’est juste dingue de voir Diagne s’emparer du ballon, alors que Vanaken est le tireur désigné. Sera-t-il puni? »

Le FC Bruges a manqué l’occasion d’accrocher le Paris Saint Germain pour consolider sa place dans la course à l’Europa League. Mené au score jusqu’à la 76e minute, les Blau hart étaient à un doigt de revenir au score, mais Mbaye Diagne a tout gâché en manquant le penalty décisif.

Ire
Mbaye Diagne a provoqué la colère de son entraîneur hier, lors de la quatrième journée de la Ligue des Champions face au PSG. En effet, l’attaquant sénégalais a voulu se faire justice sur un penalty qu’il avait obtenu lui même, alors qu’il n’était pas le tireur désigné par le coach. Pis, il a perdu son face à face avec Navas.

Indiscipline
Le joueur prêté par Galatasaray a focalisé toute l’attention sur lui, au grand dam de son coach Philippe Clement qui n’a guère apprécié ce raté. Le capitaine Hans Vanaken était le tireur désigné par Philippe Clement.

Puéril
Cet épisode malheureux passe mal en Belgique. « Enfantin! » Marc Degryse, consultant pour Het Laatste Nieuws, ne mâche pas ses mots au moment d’évoquer l’attitude de l’attaquant sénégalais, qui a refusé de laisser Hans Vanaken tirer avant de manquer la conversion du penalty. « Il n’avait rien à gagner à prendre ce penalty. Au contraire même », insiste l’ancien Brugeois.

Avis d’expert
Hans Vanaken aurait-il dû se montrer plus insistant? Peut-être, estime Marc Degryse. « Mais la situation aurait pu être plus embarrassante encore », tempère-t-il. « C’est juste dingue de voir Diagne s’emparer du ballon, alors que Vanaken est le tireur désigné. Sera-t-il puni? Je ne sais pas, mais sur cet aspect-là, il ne correspond pas à Bruges. »