Whatsapp

ENQUÊTE SUR LE SACCAGE DE LA MAISON DU PARTI SOCIALISTE : Les révélations accablantes de l’enquête

Mercredi 11 Janvier 2017

Que reproche t-on exactement à Bamba Fall et à la députée Aminata Diallo dont le parquet a demandé la levée de l’immunité parlementaire ?


ENQUÊTE SUR LE SACCAGE DE LA MAISON DU PARTI SOCIALISTE : Les révélations accablantes de l’enquête
Le cas du saccage de la Maison du Parti socialiste (PS) est loin de connaître son épilogue. L’instruction pilotée par le juge du premier cabinet Samba Sall est partie pour apporter d’autres révélations dans cette affaire qui défraie la chronique. 
Il faut dire que la Division des investigations criminelles (DIC) qui a dressé près de 1000 PV (Procès verbaux) et interrogé 175 témoins a débuté son enquête en « interrogeant » plusieurs vidéos et images obtenues par ses soins. Séquence par séquence, l’équipe d’une vingtaine d’enquêteurs a ainsi identifié toutes les personnes qui étaient « actives » au moment du saccage avant de procéder aux premières auditions. 
Selon les informations de Libération, les enquêteurs ont pu établir que c’est Bamba Fall, mis en examen et écroué dans le cadre de cette affaire, qui aurait convoyé les casseurs à la permanence du PS. Ces casseurs se sont d’ailleurs réunis la veille à la Piscine olympique nationale (Point E, Dakar) pour dérouler leur plan d’actions. 
Le gardien de la Piscine qui a été interrogé à deux reprises a confirmé cette rencontre non sans donner les noms des personnes qui y ont pris part. 
Quid de la députée Aminata Diallo dont le parquet a demandé la levée de l’immunité alors qu’elle affirme qu’elle n’était pas sur le théâtre des opérations ? La DIC possède en fait une vidéo dans la- quelle on voit la parlementaire, « qui n’était pas là », haranguer les casseurs à l’entrée de la Maison du parti. D’ailleurs, elle avait été entendue par les enquêteurs à cet effet.


Nouveau commentaire :
Facebook









Plus de likes gratuitement




Recherche personnalisée